PARQUET

Comment poser son parquet massif ?

- AVANT LA POSE -

Le bois étant un produit naturel, il réagit et se dilate en fonction de l’humidité ambiante. Ces variations s’effectuent dans le sens de la largeur de chaque lame.

Il est important de respecter certaines règles concernant l’humidité des locaux :

> Tous les travaux de peinture, papier peint, enduit, seront terminés. La pièce sera parfaitement sèche, fermée, vitrée et la température sera d’au moins 18° C ; l’humidité ambiante sera maintenue entre 45% et 65% avant et pendant la pose, ainsi que durant toute la durée de vie du parquet.

Pour les habitations de moins de 20 ans, une barrière de type sous-couche contre l’humidité est obligatoire, conformément au DTU*. Vous devez prévoir un isolant, afin d’éviter une reprise d’humidité du support.

LE STOCKAGE DU MASSIF

> Stocker le parquet horizontalement dans un endroit parfaitement sec à l’abri de l’humidité et non sujet à la condensation de vapeur d’eau.

> Votre local devra être chauffé, l’hygrométrie ambiante sera comprise entre 45 % et 65 %.
Les éléments seront isolés du sol et empilés de manière à ne subir aucune déformation.

> Ne pas ouvrir les colis plus de quelques heures avant la pose. Durant les mois d’hiver, les éléments doivent être conservés, dans leur emballage d’origine encore fermé, à la température de pose d’environ 18°C.

> Manipuler les lames avec soin.

Dans tous les cas, laisser les paquets fermés pendant 48 heures avant la pose dans leur emballage d’origine dans la pièce concernée.

L'ETAT DU SUPPORT

Le collage est possible sur un ciment, du béton surfacé soigné, un support à base de bois, des dallages surfacés, de vieux parquets rigides, du carrelage adhérent et des contreplaqués, une chape adhérente ou flottante ou une chape sulfate de calcium.

Le parquet doit être posé sur un support rigide, résistant à la pression et à la flexion.

Ce support doit être également :

- Plan : contrôler la planéité à l’aide d’une règle de 1 mètre. Les flèches (creux et bosses) doivent être limitées à 5mm sur une règle de 2 m. Si cette limite n’est pas observée, il est nécessaire de poncer ou de procéder à un ragréage qui consiste à couler un enduit auto-lissant destiné à aplanir et égaliser le sol. Si la planéité n'est pas respectée, le parquet ne formera pas un panneau plan et risque de grincer et de s'altérer.

- Sec : le support doit comporter moins de 3% d'humidité pour une chape béton, moins de 1,5% pour un sol chauffant et moins de 0,5% pour une chape anhydride.
Compter aussi pour les chapes courantes au moins deux semaines de séchage par centimètre d’épaisseur.

- Sain : Il ne doit pas être exposé à des remontées d'humidité, comme dans une pièce située au-dessus d'une cave par exemple. Pour parvenir à un taux d‘humidité inférieur à 3%, ventiler et chauffer si nécessaire. Mesurer avec l’humidimètre approprié et contrôler.
Débarrasser le support des poussières ou corps gras.
- Solide : le support ne doit pas être poudreux et doit présenter une cohésion suffisante en surface et en profondeur.

Quelques supports spécifiques :

- Vieux parquets/vieux planchers : poncer les inégalités, reclouer ou visser les parties qui grincent, remplacer les parties manquantes. Après avoir disposé la sous-couche, poser le nouveau parquet perpendiculairement au sens de pose du parquet déjà en place.
- Agglomérés ou multi-plis : ceux-ci seront rigides, porteurs et ne devront pas présenter de fléchissement

- LA POSE -
LA POSE COLLÉE

Avant de démarrer la pose, pensez à ouvrir tous les paquets, afin de répartir harmonieusement les lames qui diffèreraient légèrement du reste du lot. N’oubliez pas de laisser un joint de dilatation de 8mm à 10mm tout autour de la pièce.


> Démarrer la pose en plaçant la première lame côté rainure (partie femelle) vers le mur. Commencer toujours le plus loin possible des endroits à passage pour éviter de circuler sur les surfaces déjà posées.

On pose généralement les lames dans le sens de la longueur, et perpendiculairement à la façade éclairée par le soleil, si possible.

> Etaler la colle hybride DINACHOC® C901 à l’aide d’une spatule crantée de 4mm/5mm.

> Emboîter la seconde en bout. Procéder ainsi jusqu’au mur puis couper la chute.

> Démarrer la rangée suivante avec le morceau de lame restant de la rangée précédente, en veillant à ce que les joints en bout de lame soient décalés d’au moins 20cm d’une rangée à l’autre (c’est ce que l’on appelle une pose à l’anglaise où les lames se posent en quinconce).

> La première planche de la deuxième rangée doit être d'une longueur minimum de 300 mm. Mesurer la dernière planche posée (sans compter l’espace laissé pour le joint de dilatation) : si elle est inférieure à 300 mm, commencer par une nouvelle planche.

> La largeur minimale de la dernière planche ne doit pas être INFERIEURE A 50 mm. Assurez-vous que la largeur de la dernière rangée est supérieure à 50 mm avant de commencer la pose.

Au besoin, ajustez également la largeur de la première rangée (sciez les lames dans le sens de la longueur).

Attention! Mettre toujours la cale pour le joint de dilatation avant de mesurer (ou inclure mentalement ces 8 mm minimum d’extension du parquet par rapport aux murs).

> S’assurer du bon emboîtement des lames à l’aide d’un marteau.

> En cas de bavures de colle, les enlever immédiatement à l’aide d’une spatule, puis bien nettoyer avec un chiffon légèrement humide.

> Après que la colle a séché, ôter les cales et terminer la pose en recouvrant le jeu périphérique par des plinthes ou des ¼ de rond.

LA POSE CLOUÉE

Pour une pose clouée, le parquet massif en chêne doit avoir une épaisseur minimum de 18mm et de 22mm pour les bois tendres. L’entraxe entre les solives ou lambourdes doit être au maximum de 40cm d’axe en axe. Au-delà, vous devez ajouter une lambourde ou une solive entre chaque espace.

Les lambourdes sont fixées directement sur la dalle à l’aide de plâtre ou de ciment. On peut utiliser des cales en bois afin d’obtenir la planéité de l’ensemble de la sous-structure.

> Clouer les lames de parquet perpendiculairement sur les lambourdes préalablement recouvertes de Dinachoc® S801 en 5mm.

> Commencez la pose le long d’un mur, la rainure (partie femelle) face au mur, en veillant à toujours disposer régulièrement des cales pour le joint de dilatation.

> Enfoncez les clous au niveau de l’angle entre la languette (partie mâle) et la face intérieure de la planche. Utilisez un chasse-clou pour une plus grande efficacité.

LA POSE - CHAUFFAGE AU SOL BASSE TEMPÉRATURE - BÂTIMENT CONSTRUIT APRÈS 1980 -

La règlementation préconise de poser des parquets massifs jusqu’à 120 mm de large. PREMIBEL vous garantit des parquets compatibles jusqu’à 140  à 150 mm de large maximum et 15 mm d’épaisseur maximum.

> L’humidité de la dalle doit être <0.5%. Réalisez le contrôle du support avec une bombe à carbure (ce test est, dans la plupart des cas, effectué par le chapiste ou par le poseur).

> Respectez les préconisations d’hygrométrie de l’air. En cas d’humidité trop basse, l’utilisation d’un humidificateur d’air peut s’avérer nécessaire.

> Mettez en température l’installation de chauffage par paliers de 5°C par jour jusqu’à l’obtention de la température d’utilisation : 28°C maximum en surface finie. Comptez environ 1 semaine. Conservez le parquet dans la même pièce que le chauffage.

> Interrompez le chauffage au minimum 48h avant la pose.

> Contrôlez l’humidité de la chape dans sa masse.
Exécutez la pose avec une température de chape comprise entre 15°C et 20°C.

> Procédez à une pose collée en plein en double encollage avec une colle hybride de type DINACHOC® C901.

> Remettez le chauffage en marche au minimum 8 jours après la fin de la pose du parquet et des finitions, en augmentant la température de 5°C par jour, jusqu’à l’obtention de la température souhaitée (cette étape n’est pas nécessaire en été).

LA POSE - CHAUFFAGE AU SOL HAUTE TEMPÉRATURE - BÂTIMENT CONSTRUIT AVANT 1980 (non remis aux normes) -

> Faire fonctionner le système de chauffage au sol au moins 4 semaines avant la pose. Ceci même en été.

Il est totalement déconseillé d'utiliser des parquets massifs d'une largeur supérieure à 70mm et 14mm d'épaisseur.

Il est OBLIGATOIRE d’installer une sous-couche afin d’absorber les pics de température du chauffage. Pour une efficacité optimale, nous vous conseillons la DINACHOC® S801, en 5 mm minimum.

Le parquet doit être entreposé dans la pièce concernée 2 semaines avant sa mise en œuvre afin qu’il s'acclimate à son environnement : température, humidité, hygrométrie...

> Il est impératif de maintenir un taux d’hygrométrie compris entre 45% et 65% avant et pendant la pose, ainsi que durant toute la durée de vie du parquet.

- APRÈS LA POSE -

> Attendez 4 heures minimum avant de marcher sur le sol.
> Parquet brut : attendre au minimum 3 à 4 jours pour laisser le bois se stabiliser. Ensuite, appliquez la finition choisie.
> Parquet verni : prévoyez un temps de séchage de la colle de 48h avant d’utiliser le parquet.
> Protégez les pieds des meubles et des sièges avec des rondelles de feutre ou de Dinachoc® S801.
> Disposez des tapis brosses aux entrées pour retenir les gravillons et le sable.
> L’entretien de votre sol s’effectue à l’aide d’un aspirateur et d’un produit lavant adapté.
> Evitez tout excès d’eau.