PARQUET
trouvez toutes les réponses à la pose d'un parquet flottant

Comment poser son parquet flottant ?

- AVANT LA POSE -

La pose flottante est réalisable sur tous types de supports. Il est obligatoire de poser une sous-couche acoustique (DINACHOC S801), de manière à éviter la caisse de résonnance et les effets de souffle dus aux appels d’air créés par la marche sur un parquet non fixé au sol.
Le collage est possible sur une chape ciment, du béton surfacé soigné, un support à base de bois, des dallages surfacés, de vieux parquets rigides, du carrelage adhérent, des contreplaqués et une chape adhérente ou flottante.

L'ETAT DU SUPPORT

Le support doit être :

- Plan : contrôlez la planéité à l’aide d’une règle de 2 mètres. Les flèches (creux et bosses) doivent être limitées à 2 mm par mètre.
Si cette limite n’est pas observée, il est nécessaire de poncer ou de procéder à un ragréage qui consiste à couler un enduit auto-lissant, destiné à aplanir et égaliser le sol.
Si la planéité n'est pas respectée, le parquet ne formera pas un panneau plan et risque de grincer et de s'altérer.

- Sec : le support doit comporter moins de 3% d'humidité pour une chape béton, moins de 1% pour un sol chauffant et moins de 0,5% pour une chape anhydride.
A noter: pour les chapes béton courantes, il faut compter au moins deux semaines de séchage par centimètre d’épaisseur.

- Sain : le support ne doit pas être exposé à des remontées d'humidité, comme dans une pièce située au-dessus d'une cave par exemple.
Pour parvenir à un taux d‘humidité inférieur à 3%, ventiler et chauffer si nécessaire. Mesurez avec l’humidimètre approprié et contrôler.
Débarrassez le support des poussières ou corps gras.

- Solide : le support ne doit pas être poudreux et doit présenter une cohésion suffisante en surface et en profondeur.

- LA POSE FLOTTANTE-

> Démarrez la pose en plaçant la première lame côté rainure vers le mur. Commencez toujours le plus loin possible des endroits à passage pour éviter de circuler sur les surfaces déjà posées.

> Positionnez des cales de 8 mm minimum tous les 5 cm entre la lame et le mur pour créer le jeu périphérique.

> Si possible, ajustez la largeur de la première rangée (sciez les lames dans le sens de la longueur) de manière à ce que celle de la dernière rangée ne soit pas inférieure à 50 mm. Comptez toujours la cale pour le joint de dilatation avant de mesurer (ou incluez mentalement ces 8 mm minimum d’extension du parquet par rapport aux murs).

> Démarrez la rangée suivante avec le morceau de lame restant de la rangée précédente, en veillant à ce que les joints en bout de ligne soient décalés d’au moins  d’1/3 de la longueur.

> Mesurez la dernière planche posée (sans compter l’espace laissé pour le joint de dilatation) : si le bout restant est de longueur inférieure à 200 mm, commencez par une nouvelle planche.

PARQUET EMBOÎTABLE

> Encollage des lames entre elles : encollez les rainures, sur le côté et en bout de lame. La colle s’applique sur la partie supérieure de la joue de rainure.
PREMIBEL recommande la colle à bois DINACHOC® C300 pour un rendu impeccable.

L’emboîtement des lames s’effectue sans joint, à l’aide d’un maillet suffisamment lourd et d’une cale destinée à protéger la lame au moment de la frappe. S’il y a lieu, nettoyez les excès de colle immédiatement à l’aide d’un chiffon humide.

> Emboîtez les lames entre elles, une à une, puis posez-les au sol.

PARQUET CLIPSABLE

Comme pour les lames emboîtables, aidez-vous d’un maillet suffisamment lourd et d’une cale pour assembler le parquet.

Suivez ensuite les mêmes règles que pour une pose flottante emboîtable, en prenant soin de ne pas taper directement sur les lames avec le maillet, pour ne pas détériorer le parquet.
Vous n’avez pas besoin de coller les lames entre elles.

LA POSE - CHAUFFAGE AU SOL BASSE TEMPÉRATURE - BÂTIMENT CONSTRUIT APRÈS 1980 -

Si la pièce concernée est munie d’un système de chauffage au sol basse température, il est conseillé d’opter pour une pose collée, afin de réduire au maximum les pertes énergétiques grâce au contact franc entre le système de chauffe et le parquet.

La pose collée permet également d’obtenir un meilleur confort de marche ou d’éviter les bruits de résonnance liés à la pose d’un parquet flottant.

Le DTU préconise de prévoir un système d’isolation au moins aussi performant que le précédent. S’il n’y avait pas de sous-couche acoustique dans les locaux, il est préférable d’en poser une à présent, pour un meilleur confort au quotidien.
La pose doit être réalisée selon le DTU 51.2 parquets collés.

Pour un résultat optimal, nous recommandons la colle hybride DINACHOC® C901 (consommation : environ 1.2 kg/m² - vendue par pot de 15 kg).

La pose est réalisée avec une spatule crantée de 4 à 5 mm pour une pose en plein.

EN POSE COLLÉE, LES PARQUETS EMBOÎTABLES NE SONT PLUS ENCOLLÉS SUR LA RAINURE-LANGUETTE. ILS SONT ASSEMBLÉS PUIS COLLÉS AU SOL.

LA POSE - CHAUFFAGE AU SOL HAUTE TEMPÉRATURE - BÂTIMENT CONSTRUIT AVANT 1980 -

NE PAS POSER DE PARQUET CONTRECOLLÉ SUR UN CHAUFFAGE AU SOL HAUTE TEMPERATURE.